Saemss-cusems.com- Syndicat autonome des enseignants du moyen secondaire du Sénégal

Procès verbal de la réunion du Secrétariat Permanent du SAEMSS-CUSEMS

Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Le SP du  SAEMSS-CUSEMS s’est réuni le jeudi 15 décembre 2011 sous la présidence du camarade secrétaire général Mamadou Lamine DIANTE pour procéder  à l’évaluation de la rencontre du mercredi 14 / 12/ 2011 avec le Premier Ministre et dégager des perspectives.


Procès verbal de la réunion du Secrétariat Permanent du SAEMSS-CUSEMS

Le SP du  SAEMSS-CUSEMS s’est réuni le jeudi 15 décembre 2011 sous la présidence du camarade secrétaire général Mamadou Lamine DIANTE pour procéder  à l’évaluation de la rencontre du mercredi 14 / 12/ 2011 avec le Premier Ministre et dégager des perspectives.

En faisant le compte rendu de la  rencontre avec le PM, le camarade secrétaire administratif et  le chargé des revendications, ont  rappelé les différents points qui ont été abordés. Saisissant l’opportunité de cette rencontre le camarade SG a présenté en trois rubriques principales les préoccupations du SAEMSS- CUSEMS :

-          Le camarade a tenu d‘abord à rappeler au PM que le SAEMSS a déposé une plateforme revendicative depuis Janvier 2011 et que cette dernière est restée sans suite. Ainsi il a précisé au PM que le SAEMSS exige l’ouverture de négociations sérieuses sur les points de cette plateforme dans les plus brefs délais.

-          Il a ensuite abordé le point relatif aux décrets qui ont été signés par le gouvernement suite à notre lutte de 2011 et qui jusque là tardent à être matérialisés. Pour le décret portant sur la validation des années de vacation et de contractualisation des fonctionnaires, il a rappelé au PM qu’elle devrait porter au moins  sur 2/3 de l’ancienneté des camarades concernés et l’Etat devrait diligenter la signature afin que le projet puisse être présenté à la prochaine session de l’Assemblée Nationale. Il a aussi demandé aux autorités de diligenter la signature du décret instituant la création du corps des PCEM en EPS d’autant plus tous les biais relatifs à la rédaction du rapport de présentation ont été levés. Abordant le décret relatif aux CRFPE (Centre Régionaux de Formation des Personnels de l’Education) le camarade SG a informé le PM de toutes les démarches qui ont été entreprises par le SAEMSS auprès des différentes institutions concernées pour la matérialisation de cet accord. Ainsi les rencontres avec le Ministère de l’Education et la FASTEF ont permis de lever la plupart des blocages liés faisabilité matérielle et technique des formations au niveau de ces centres. Il s’est aussi félicité du suivi qui a été donné aux recommandations du SAEMSS d’impliquer les Centres Universitaires Régionaux dans la formation diplomante des collègues et plus particulièrement l’université Gaston Berger de St Louis, qui a aujourd’hui signé une convention avec le Ministère pour assurer la formation initiale des nouvelles recrues. Cependant l’implication de la FASTEF dans la formation diplômante décentralisée demeure indispensable pour ne pas compromettre le bien fondé de notre mobilisation de l’année dernière : la résorption du gap de formation. Le camarade SG  a ensuite déploré les lenteurs notées dans  la matérialisation du décret portant création du corps des Administrateurs de l’éducation, même si par ailleurs la FASTEF a déjà réglé la question des dénominations des diplômes.

-          Le camarade SG a terminé son intervention en évoquant les questions urgentes relatives au paiement des salaires du mois d’octobre des sortants de la FASTEF, les retards de paiements récurrents des salaires des corps émergents, la prise en charge de la formation diplomante des titulaires de diplômes spéciaux et la question des parcelles octroyées aux enseignants par l’Etat. Il a tenu à  préciser au PM que la crise actuelle notée dans le système scolaire, particulièrement au niveau de certaines académies était consécutive au refus systématique des autorités de procéder au paiement intégral des salaires du mois d’octobre aux sortants de la FSATEF et au retard de paiement des indemnités d’examens.

Suite  à ces  différentes interpellations, Messieurs le PM, Souleymane Ndendé Ndiaye  et le Ministre de l’Education, Kalidou DIALLO n’ont apporté aucune réponse satisfaisante aux différents points qui ont été posés.  Le PM a juste précisé que la rencontre a été convoquée suite à une interpellation du Ministre de l’Education afin qu’ il donne des instructions pour diligenter certaines questions.  Quant au Ministre de l’Education,  il s’’est emmuré dans un auto - satisfecit total estimant avoir fait tout ce qui était de son ressort pour l’application des décrets. Il a précisé que les lenteurs et blocages actuels sont au niveau de la FASTEF et son Ministère de tutelle. Il estime enfin que les retards de paiement des salaires des  collègues étaient liés à un problème de procédure  des banques classiques vers les mutuelles et caisses d’épargne ; mais il ne s’agit nullement d’un problème de crédit.

Le Secrétariat Permanent du SAEMSS-CUSEMS, suite à cette rencontre fort bien improductive aux relents d’un cirque étatique savamment organisé pour saupoudrer les enseignants à la place d’’une plénière en bonne et due forme pour procéder à l’évaluation et au diagnostic sans complaisance des travaux des commissions techniques montre toute sa désolation. Constatant 7 mois après la signature de ces décrets, et au seuil de cette nouvelle année scolaire le manque de volonté notoire affiché par la partie gouvernementale exige :

-          L’’ouverture sans délais de négociations sérieuses autour des points de la nouvelle plateforme  revendicative du SAEMSS-CUSEMS déposée depuis janvier 20011,

-          La tenue de la plénière dans les plus brefs délais pour évaluer la première phase des travaux des commissions techniques portant sur la matérialisation des accords,

-          L’implication du Ministère de l’Enseignement Supérieur pour l’aboutissement des travaux de la FASTEF,

-          La prise en charge immédiate et effective du problème des sortants de la FASTEF pour le paiement intégral des salaires du mois d’octobre dans les quatre académies concernées,

-          Le paiement effectif de toutes les indemnités d’examens dans toutes les académies.

Pour contraindre le gouvernement à  respecter  ces accords et satisfaire nos revendications le SAEMSS-CUSEMS lance le plan d’action suivant pour la semaine du 19 au 24 décembre 2011 :

-           Mardi 20 décembre 2011 : Débrayage suivi d’AG  à partir de 9 heures,

-          Mercredi 21 décembre 2011 : Greve totale,

-          Mercredi 21 décembre 2011 : Conférence de presse  à 16 heures pour informer l’opinion publique et les camarades sur la situation actuelle.

Jeudi  15 décembre 2011.

Le Secrétariat Permanent du SAEMSS-CUSEMS

NB : Il est demandé aux instances de base d’envoyer les PV des A.G d’établissements en précisant le  niveau de suivi du mot d’ordre et en proposant des perspectives.

Commentaires (3)
appreciation
3Dimanche, 22 Décembre 2013 23:03
madame ba
J'aime larigueur de ce syndicat
le temps presse
2Samedi, 14 Janvier 2012 12:39
Gabriel THIONE
je pense trés sincérement qu'il est temps de montrer au gouvernement que nous sommes déterminés à lutter jusqu'au bout en accentuant la lutte les débrayages et les journées de grève totale doivent s'alternés jusqu'à ce le gouvernement se rendent compte que ceci n'est pas un jeu d'enfants et cela nous tient à coeur!!!!!!!!!!!!!!
Appréciation
1Mercredi, 28 Décembre 2011 20:58
ibou
J'aime ce syndicat